Skip to Content

La mission espace aérien (EA)

Version imprimableversion PDF

Organisation de la mission Espace aérien et principes de fonctionnement

Du fait de multiples aspects réglementaires, d’aspects stratégiques et de relations avec de nombreuses instances, le domaine de l’ea ne peut être organisé qu’à partir de l’échelon national. Il se décline ensuite, à l’échelle des CCRAGALS et des DAC, puis à celui des ligues et enfin des CDVL.

 - Un conseiller technique national (CTN) François Cuizinaud, est en charge du suivi global et de la coordination du dossier en relation directe avec le Président de la FFVL, pour les relations avec la DGAC et la Défense, le CNFAS (Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives), les liens ea avec les ministères (MJSVA, MED), et au niveau européen avec Eurocontrol via EAS (Europe Air Sports, qui représente les fédérations de l'aviation légère et sportive à Eurocontrol) et l'EHPU (Union Européenne de Vol Libre).

 - En relation avec le niveau national, un réseau de référents Espace aérien est chargé du suivi général de l'espace aérien à l’échelle des CCRAGALS (Comité Consultatif Régional de l'Aviation Générale et de l'Aviation Légère et Sportive) et des DAC (Direction de l'Aviation Civile), composé d’un duo cadre technique et référent FFVL (voir carte et  listing des référents ea des CCRAGALS).

- Un référent Espace aérien chargé du suivi général de l’espace aérien par ligue : il s’agit d’un maillon important du dispositif. Chargé des liens avec le référent CCRAGALS et les référents départementaux, participation au CRISA lorsqu'il existe (Conseil Régional Interfédéral des Sports Aériens).

- Un référent par CDVL est chargé du suivi des dossiers à cette échelle en liaison avec le référent de la ligue et du CCRAGALS, et de la participation au CDISA lorsqu'il existe (Conseil Départemental Interfédéral des Sports Aériens).

Les principaux lieux d'échange :

 - Au niveau national, les réunions et groupes de travail ont lieu principalement avec la DGAC et ses différents services ainsi qu'avec la DIRCAM (Direction de la Circulation Aérienne Militaire), et par ailleurs avec le CNFAS au niveau des présidents des fédérations membres et du groupe d'experts pour le suivi des dossiers ea.

 - Au niveau interrégional, notre organisation est basée sur le découpage des CCRAGALS (voir la carte de France) qui correspond à l'échelle des 7 DAC. Le CCRAGALS est le lieu d'échange et de concertation privilégié entre les usagers et les instances civiles et militaires : la Défense, organisée en deux ZAD (Nord et Sud) participe aux différents CCRAGALS. Les 7 CCRAGALS sont réunis 2 fois par an (printemps et automne) et plus si besoin particulier. Notre présence y est primordiale pour la défense des dossiers : c'est un maillon déterminent pour l'organisation de la mission ea. Le CCRAGALS couvre le plus souvent 2 ou 3 ligues et nécéssite une importante action de coordination entre les représentants des différentes entités : de plus, pour plus d'efficacité, le travail en commun au niveau des référents des différentes fédérations est favorisé autant que possible.

 - Au niveau des ligues et des CDVL, les référents ea peuvent également être amenés à travailler en direct auprès d'un District ou d'un aérodrome en fonction des dossiers.

Le besoin d'échanges réguliers entre les référents Espace aérien et les responsables sites des ligues et des CDVL est également évident : ces liens devraient pouvoir être encore renforcés au travers de la commission des espaces de pratique.