Skip to Content

Le projet Hand'Icare

Version imprimableversion PDF

Le projet handicare en quelques mots : historique, projet actuel ...

 L'ancien site d'Hand'Icare est toujours accessible mais plus mis à jour.

En 1995...

La ligue de vol libre de la Réunion et le comité régional Handisport décident de conjuguer leurs efforts en mettant en place des commissions spécifiques pour promouvoir le parapente dans le milieu des handicapés. Un projet commun est élaboré : un rassemblement annuel, appelé Hand’Icare, prouve que les sports aériens sont accessibles à tous.

En septembre 2001...

Lors de la Coupe Icare en à Saint-Hilaire-de-Touvet, Hand’Icare devient un projet national et global. Objectif premier : la réalisation d’une étude de faisabilité sur l’apprentissage du parapente pour des personnes à mobilité réduite, débouchant sur une pratique autonome.

Quatre stages ont été nécessaires pour réaliser cet objectif.
Un premier stage s’est déroulé sur la Base nature de Fréjus afin de valider, avec des personnels de la FFVL et des moniteurs volontaires, le choix du treuil pour la première étape.
Un deuxième stage, au même endroit, a inclus des pilotes handis, pilotes d’essai volontaires de ce projet.
Un troisième stage s’est déroulé en Rhône-Alpes, printemps 2002, à St-Hilaire.
Enfin un stage final a eu lieu s’est déroulé sur Val Louron, dans les Pyrénées, et a vu la réalisation des premiers grands vols.
Ces stages ont été financés par la ligue PACA de vol libre, la FFVL, la FFH, la région Rhône-Alpes, la ville de Grenoble et le ministère Jeunesse et sports. qu’ils soient ici remerciés !

Des problèmes matériels

Dès le premier stage nous avons été confrontés aux problèmes matériels : lourds, peu adaptés au vol solo, les appareils existants ne nous ont pas convaincus.
Nous avons donc réalisé trois prototypes sur lesquels nous avons accumulé les vols et les expériences, tant en tandem pédagogique qu’en vol solo.
Une approche d’un cahier des charges a été mise en place.

Connaissance du handicap

Inutile de vouloir enseigner sans connaître les problèmes divers liés aux différents handicaps !
Un travail d’approche avec les stagiaires pilotes d’essai, puis plusieurs réunions avec l’équipe du Dr Pauget du CMUDD de St-Hilaire ont facilité la mise en place de processus de sensibilisation à l’attention des moniteurs.
Un document "Handicap et vol libre" est en préparation, en collaboration avec l’équipe du CMUDD : contre-indications formelles, techniques d’évaluation des possibilités d’accès, etc.

 

Nos objectifs aujourd'hui

  • Poursuivre et donner une cohérence aux diverses actions en cours dans les diverses disciplines du vol libre.
  • Rendre compte largement de ces actions.
  • Participer à l'évolution des méthodes d'enseignement.
  • Participer à l’élaboration des matériels spécialisés : voiles, fauteuils, harnais, planches, cata-kite…
  • Poursuivre la réflexion sur les handicaps non pris en compte actuellement.
  • Être des interlocuteurs compétents pour les personnes handicapées désireuses de s'informer sur les disciplines du vol libre et leur fédération.