Skip to Content

Boomerang

Version imprimableversion PDF

Un petit condensé de réponses à des questions fréquemment posées...

C'est quoi ? Un boomerang est un objet formé de 2 pales ou plus, assez minces et plus ou moins profilées, qui en tournant sur lui-même avec en plus une certaine vitesse de translation décrit une courbe et revient vers son lanceur.

On peut chasser avec ? NON ! Tu imagines chasser avec un projectile dont la trajectoire fait une boucle ?? Il existe une grossière confusion entre les bâtons de jets duquel il est dérivé et le boomerang à proprement parler. Il faut dire que les bâtons de jets forment une famille d'objet complexe et aux usages multiples. Mais même chez les aborigènes d'Australie le boomerang était essentiellement un objet de jeu (mais pas seulement : c'est plus subtil que cela.... voir la rubrique Histoire/Culture)

Cette confusion est ancré dans l'inconscient collectif et nous avons beaucoup de mal à rectifier le tir...

C'est comme un fresbee ? Non. Ca se lance, la rotation provoque des effets gyroscopiques mais c'est bien le seul point commun. La trajectoire, la technique de lancer, l'histoire sont différents..Les mécanismes du vol également.

C'est dangereux ? Ca peut l'être, pas plus ou pas moins que le rugby ou le tir à l'arc. Un objet lancé avec une certaine vitesse, que ce soit un ballon, un boomerang ou autre, a forcément une capacité d'impact. Partant de ce principe il suffit d'appliquer quelques règles élémentaires de sécurité et de bon sens.

Cela vient d'où ? D'Australie oui, mais pas seulement. On a retrouvé des bâtons de jet type boomerang, parfois très anciens, dans d'autres endroits du monde.

Le mot "boomerang" est un des trèèèès nombreux mots aborigènes pour désigner cet objet ou cette famille d'objet. C'est celui que nous avons retenu en occident car des colons l'avaient entendu crier par des aborigènes qui lançaient. Cela signifie, en gros : "reviens bâton" !

C'est en bois ? A l'origine oui. Le morceau de bois utilisé par le constructeur du boomerang dictait la forme. Souvent un "V" assez évasé, très souvent dyssimétrique, parfois plus en "banane", en "U" ou en "7", en faucille... on a retrouvé quelques rares quadripales (2 morceaux reliés en croix) dans certaines régions.

Dans les années 70-80 lorque le boomerang s'est développé en tant que sport l'utilisation de contreplaqué a permis toutes les fantaisies possibles dans les formes, et à ouvert la voie à de nouvelles trajectoires. Puis sont arrivés d'autres matériaux comme certains plastiques et résines, les matériaux composites... donnant encore de nouvelles possibilités et de nouvelles performances. Actuellement on utilise toujours du bois, pour certaines épreuves ou pour le plaisir, en plus des matériaux plus modernes.

 

Les possibilités sont vastes :

 

C'est difficile ? Oui et non. Cela reste très accessible, il faut juste connaitre la bonne technique de lancer. Il n'y a pas besoin d'être une brute pour lancer un boomerang ! Il existe des modèles pour tous les ages et tous les niveaux. On peut s'amuser et prendre du plaisir sans être un lanceur très expérimenté.

Même en compétition on retrouve des lanceurs et lanceuses de tous les âges.

C'est du sport ? Ca peut l'être si on le souhaite. Il y a une partie adresse et technique de lancer, une partie réglage du boomerang et une partie purement physique et sportive. C'est donc un sport/jeu qui implique pas mal d'aspects différents : chacun peut y mettre la proportion qu'il souhaite de ces 3 ingrédients selon ce qu'il recherche dans sa pratique. Et c'est aussi ça qui en fait une discipline variée, qui peut plaire à des profils différents.

Les différentes épreuves pratiquées en compétition mettent plus ou moins l'accens sur ces trois aspects. Lors d'une compétition on ne court certes pas un marathon, mais la préparation physique est indispensable et à l'issue de certaines épreuves les concurrents sont bien "cuits".  D'autre part il est recommandé de s'échauffer soigneusement avant toute séance de lancer, quel que soit le niveau de pratique.

 

Je peux me construire facilement un boomerang ? Bien sur ! Voir dans la rubrique "formation" de l'espace Boomerang.

Pas d'inquiétude : on trouve dans le commerce des boomerangs variés, pour tous les niveaux, à tous les prix, certains très intéressants et performants.

Mais pour de nombreux lanceurs (pas tous, ce n'est pas obligatoire) l'étape construction fait partie intégrante de notre passion. Et pour certains, encore mieux : la conception et la création de boomerangs.

Cela peut être pour la compétition (créer ou améliorer un boomerang pour telle ou telle épreuve) ou  pour l'objet lui-même : pour la beauté ou l'originalité des formes, pour le plaisir d'un modèle en bois précieux, juste pour la satisfaction de lancer un boomerang qu'on a fabriqué de ses petites mains... Après tout va très vite. Les passionnés se retrouvent assez rapidement avec quelques centaines de modèles dans leurs placards.

 

Bonne découverte...