Skip to Content

Du nouveau sur la plate-forme vélivole de Seyne-Les-Alpes (04)

Version imprimableversion PDF

Après ces mois pluvieux et avec l'été qui pointe le bout de son nez, les activités de la base de treuil vélivole reprennent et montent en puissance. Nous en profitons pour faire un rappel des bons usages entre parapentistes et pilotes de planeur.
C'est une plate-forme officiellement déclarée à la DGAC qui, à tout moment, peut voir atterrir des planeurs ayant besoin d'une vache de secours. Et ce, en plus de l'activité traditionnelle qui permet de lancer les planeurs de la base au treuil.

À ce titre, les pilotes de parapente et de delta ne peuvent utiliser la surface pour atterrir, sauf sous certaines conditions :
•    être en mesure de se signaler au moyen d'une radio permettant de communiquer sur la fréquence 118,45 MHz ;
•    respecter les usages de ce type d'installations.
Il est strictement interdit de poser aux pilotes libéristes qui ne sont pas en mesure de se signaler ainsi que signaler leurs intentions.

Attention : la majorité des radios utilisées pour notre activité ne sont pas en mesure de communiquer sur cette fréquence aéronautique, donc de permettre de se signaler.
Si le pilote ne peut satisfaire à ces obligations, il lui est demandé d'utiliser les prés à proximité en respectant les propriétaires, cela afin de conserver de bonnes relations avec nos amis vélivoles ; il en va de la sécurité de tous.
Par ailleurs, le survol de la base ne peut se faire qu'à une hauteur sol de 450 m, soit au-dessus de 1650 m QNH.
Pour l'été, vous pouvez venir profiter du décollage du Plateau de Lachau pour décoller dans un environnement facile grâce au télésiège qui est ouvert tous les jours. Pour les plus expérimentés, vous pourrez décoller de Saint-Vincent-les-Forts.

Le lien : http://www.ailesdulac.com/infos-planeur-pilotes-autonomes/evenements/