Dernières mises à jour

Vous avez une question sur les assurances ?

Toutes les coordonnées du nouveau courtier.

Pour toute question concernant les assurances (couverture, tarifs, matériel, etc....),
l'équipe de SAAM-Verspieren se tient à votre disposition :

SAAM-Verspieren
N° tel : +33 1 49 64 12 93
Mail : ffvl@saam-assurance.com


Nous vous remercions de prendre contact directement avec eux.
Bien cordialement,
Le secrétariat fédéral

Parachute de secours : nouvelles obligations de moyens et dates d'application

Actualités: 
Archives: 

Le Comité directeur des 8 et 9 décembre derniers a pris la décision de valider les recommandations émises au mois de novembre par la commission formation :


La FFVL souhaite promouvoir au stade d’obligation de moyen l’emport du Parachute de secours dans la pratique biplace (individuelle ; associative et professionnelle).

Cette décision a été annoncée sur le site Internet de la FFVL le 14 décembre. Le communiqué publié comprend une erreur et manque de précision.

États généraux, Comité directeur, choix politiques, actions de terrain

Rattachement à des pages: 
Archives: 

Diaporama

Des États généraux du vol libre aux choix politiques…
Des choix politiques aux actions de terrain…
Lors du dernier Comité directeur, les différentes disciplines du vol libre ont fait le bilan de leur activité, ont présenté leurs projets, ont fixé leurs priorités. L'objectif était de parler politique et uniquement politique afin que la fédération se dote d'un projet clair.

Refonte des statuts et règlements : premières pistes de réflexion

Rattachement à des pages: 
Archives: 

RefonteStatuts2

La commission de Refonte des statuts et règlements a commencé ses travaux le 18 novembre 2006. Ceux-ci ont été présentés au Comité directeur du 9 décembre qui a approuvé la démarche à l’unanimité des présents.

Conclusions et prospective

Il faut l’avouer, rien d’extraordinairement révolutionnaire ne ressort de la première partie des États Généraux. Des questionnaires peut-être un peu timides ou «politiquement corrects» ne pouvaient laisser présager autre chose.
La chose est apparue clairement lors du week-end de travail consacré aux EGVL à Paris en octobre 2005 : vouloir renouveler les politiques par activité en fonction des réponses données aux questionnaires débouchait forcément en partie sur un exercice d’enfonçage de portes ouvertes.